Gérer son stress au travail

Les vacances sont finies. Vive la rentrée ! Pour les petit comme pour les grands, septembre est le mois de la rentrée. Vous avez très certainement pris soin de vous durant l’été, de votre santé physique comme mentale. Reposé.e, détendu.e vous avez repris, partage vos temps de pauses et la réalité a vite repris le dessus et probablement la pression a repris ses ordres. Alors comment avancer jusqu’à vos prochaines vacances sans stress au travail ? En tant que manager comment gérer votre stress et manager vos équipe sans stress ? 

Ce mois-ci, j’anime trois sessions de formation à la gestion du stress professionnel. ; je découvre une méthode de yoga au bureau « Yogist ».  Une façon d’anticiper ce qui advient ? Ou bien de gérer ce qui est déjà ? 

Notre environnement peut être vécu comme une source de stress (inflation, grande démission, guerres….) tout comme notre quotidien où tout s’enchaine : enfants, travail, enfants et quand il reste un peu de place les loisirs. L’emploi du temps est surchargé entre contraintes professionnelles et personnels. Le moindre espace est rempli . Parmi les pleins, il y a-t-il des vides pour vous ? Quels sont les espaces qui VOUS concerne pour vous ressourcer. Existent-ils ? Vous suffisent-ils ? 

Si un moment résiste de façon variable c’est le sommeil ; quand celui-ci n’est pas troublé par les contrariétés, les choses à faire et autre tracas !

Et quand la pression s’invite au travail pour boucler les objectifs de l’année et préparer l’année prochaine, vous conviendrez qu’il nous faut savoir nous gérer tant physiquement que mentalement. Le stress s’invite facilement dans nos vies n’est-ce pas ! 

C’est de ce constat et de ma réalité que sont nés les temps coccinelles d’abord dans mon agenda il y a quelques années et ensuite à travers cette newsletter intitulée « un temps coccinelle ».

Et si, à travers cet article nous vous proposions de regarder comment avoir une performance durable sereinement et une qualité de vie plus ajustée. Tente.e ?

Manager le stress que l’on soit manager ou non est une compétence à développer pour chacun.e de nous. Le stress est un sujet pour tous. Mais qu’est-ce que le stress ?

Le stress est un signal, un mécanisme de défense/réponse nous indiquant que nous supposons ne pas avoir les ressources nécessaires pour faire face à la situation présentes. le stress peut amener différentes émotions. Le stress est au mental ce que la douleur est au physique.

Le stress est une cause de mal être conduisant à la non performance. Fatigue, déprime, dépression, burn-out, conflit, repli sur soi sont autant d’alerte à prendre en compte.

La Process Communication comme outil d’identification des signaux du stress au travail

La Process Communication est un modèle créé par Taibi Kahler qui a identifié 6 profils de personnalité présents en chacun.e de nous.

Sous stress, nous cessons de penser clairement, notre capacité à résoudre les problèmes est altérée, nous ne percevons plus les situations telles qu’elles sont mais telles que nous croyons qu’elles sont.

Une personne peut passer par plusieurs états de stress dont l’intensité augmente au fur et à mesure que la sitaution de stress perdure et les besoins ne sont pas satisfaits.

Taibi Kahler a décrit 18 séquences de stress identifiables (elles s’entendent et se voient à travers le comportement) et réversibles.

C’est la force de ce modèle. En effet, à partir de ces travaux cliniques, T Kahler a établi une grille d’observation simple et pertinente des signaux verbaux et non verbaux que nous émettons lorsque nous entrons sous stress. Ce modèle propose d’identifier, de prévenir et d’éviter les malentendus conduisant au stress et là la mé communication.

En effet, pour chacun des profils, 3 niveaux de stress sont possibles.

  • Le premier est momentané et peut se reproduire plusieurs fois par jour sans grandes incidences : les drives s’installent.
  • Le second degré de stress est plus durable et les réactions plus marquées. Les comportements sont dysfonctionnels
  • Le troisième degré de stress amène la personne dans un état profondément négatif qui peut relever d’une aide thérapeutique.

 

La Process Communication est un modèle qui permet de sortir du stress et de retrouver un fonctionnement positif en satisfaisant ses besoins psychologiques, en communicant via notre cana et dans nos perceptions. Tant de termes propres au modèle que nous nous ferons une joie de partager ce modèle et ses rouages.

 

Prendre conscience de notre fonctionnement est une première réponse possible au stress, la seconde étant d’agir au regard de la situation présente. 

 

Apprenez à quitter votre zone de confort

Sortir de sa zone de confort signifie essayer quelque chose de nouveau. Cela peut être effrayant au début et vous sembler difficile, mais cela devient beaucoup plus facile avec le temps ! Sortir de votre zone de confort vous aide à sortir de votre routine et permet au corps et à l’esprit d’explorer quelque chose d’inhabituel. Habituez-vous à faire des choses qui vous rendent nerveux, même si ce n’est pas facile. Vous réaliserez probablement que ce n’était pas aussi difficile que vous le pensiez, et cela pourrait même vous plaire !

Par exemple, essayez un cours de yoga ou choisissez un itinéraire différent pour aller au travail. En faisant ces petites choses chaque jour, vous apprendrez à gérer le stress en sortant progressivement de votre zone de confort et en pratiquant la gestion du stress tout en apprenant quelque chose que vous ne saviez peut-être pas avant.

Quelle action allez-vous mettre en place pour mettre un pied confortablement hors de votre zone de confort ?

Apprenez à déléguer et ne craignez pas de le faire.

Dans le contexte du travail, la délégation est un moyen pour gérer son stress. Il y a deux manières de déléguer.

La première consiste à écouter son équipe et à pouvoir faire confiance aux membres qui sont les plus compétents. Le manager peut ainsi se reposer sur ceux qui savent exactement quoi faire et comment le faire sans être assisté par lui-même.

La seconde consiste à apprendre à déléguer et ne pas avoir peur d’en demander trop ou d’avoir plus de travail que soi-même. Pensez qu’en tant que manager, il est important de savoir reconnaître les compétences de son équipe et les forces respectives de chacun des membres. Si un employé est bon à la gestion du temps, il sera donc apte à gérer plusieurs dossiers en même temps sans succomber sous la pression.

Apprenez à mieux gérer votre stress pour vous sentir mieux.

Il est bon d’apprendre à gérer son stress pour se sentir mieux. Il y a des techniques et des activités que vous pouvez essayer pour diminuer votre stress. La méditation, la pleine conscience et le yoga sont de très bonnes options pour oublier les soucis du quotidien, tout comme faire du sport ou de faire de l’exercice régulièrement.

Les bons réflexes sont aussi importants : avoir une routine de sommeil et de nutrition adaptée, prendre un peu de temps pour soi tous les jours, bouger, pratiquer une activité physique… Toute activité qui vous permettra d’avoir un moment rien qu’à vous, sans penser aux problèmes sur lequel vous êtes bloqué(e), est une bonne idée. Vous pouvez trouver le petit truc qui fait en sorte que votre esprit se repose suffisamment pour sortir d’une impasse au travail !

Trouvez votre time out personnel et déconnectez-vous entièrement pendant quelques minutes. Cela fera une différence énorme sur votre bien-être au travail !

Faites des pauses régulièrement.

  • Prenez au moins 10 minutes toutes les heures pour vous détendre et laisser votre esprit se reposer. Boire un verre d’eau peut être un point de départ.
  • Pratiquer les pauses Yogist. Lors d’une récente formation en intra, des affiches présentant différentes postures à adopter au travail étaient affichées sur les murs de l’espace détente. Une façon de rappeler les bonnes pratiques !
  • Prenez l’air. Allez à l’extérieur ou regardez par la fenêtre, prenez quelques profondes respirations et relâchez le stress accumulé au niveau de votre dos et de vos épaules.
  • Buvez un bol de thé vert relaxant, ou bien de tisane : il y a plusieurs types qui peuvent apaiser vos nerfs et contribuer à calmer votre anxiété avant un rendez-vous important ou une réunion à risque.

A travers ces différentes options, non exhaustives, laquelle vous appelle ? Qu’allez-vous mettre en place pour l’expérimenter ?

Pour s’inspirer des vacances et prendre continuellement soin de soi au travail, nous vous conseillons fortement  notre article à ce sujet.

Merci le stress au travail !

Et si votre stress était un allié ? 

En identifiant vos signaux internes qui vous alertent sur une menace potentielle, vous avez alors deux options :

  • Une réaction à chaud :
    • Brancher votre « pilote automatique » et avancer vers un stress plus grand…
    • Analyser la situation et son déclencheur : où est le danger ? Quel est-il ? Que vous dites-vous ? Que ressentez-vous ? Que pourriez-vous vous dire de différent ?
    • Canaliser son stress avec des exercices « déstresse minute » notamment basés sur la respiration (la cohérence cardiaque, la respiration abdominale, la respiration alternée, la respiration 4-7-8…….
  • Une réaction à froid
    • Gérer vos réactions liées à vos émotions et leurs conséquences si besoin par des actions correctrices
Alors ? Qu’allez-vous mettre en place pour transformer votre stress en force motrice ? 

Nous serions ravis que vous nous partagiez votre expérience avec le stress.

L’espace commentaire ci-dessous vous appartient. 
Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.