Le conflit , une opportunité pour l’entreprise familiale


Une personne et différents rôles

Dans l’entreprise familiale les rôles se superposent : ceux de la famille, de l’entreprise, de l’entrepreneuriat. Les liens sont importants dans ces structures et ils ont une forte composante émotionnelle et affective. Un équilibre s’installe entre la famille et l’entreprise.

Le conflit et le rôle

Un conflit trouve sa source dans un non-dit, un malentendu, une interprétation erronée de la situation, une perception différente en somme. A cet instant, la pensée claire n’est plus présente et la communication se fait sur un seul et même canal ; on perd alors le bénéfice, la ressource de nos autres canaux de communication.

Corollaire à ce phénomène, nous endossons un nouveau rôle qui évince notre rôle initial et nous rentrons en situation de stress. Le conflit étant une source de stress négatif.

Le conflit, une opportunité

Dans la langue chinoise, l’idéogramme du conflit est composé de deux termes : danger et opportunité. Oui, le conflit est une opportunité de partager des points de vue différents, des perceptions autres, de se nourrir d’une autre vision pour que les deux parties trouvent une issue favorable à la situation. Ne pas saisir l’opportunité d’une crise, c’est laisser passer une chance. Le conflit sert à quelque chose, le tout est de l’identifier.

Pour en arriver là, il est important que les choses soient dites rapidement pour ne pas mettre son discours intérieur négatif en boucle et nuire à la relation. Nous sommes tous uniques et c’est là notre richesse tant en famille qu’en entreprise. Une bonne communication, une bonne relation favorisera les liens dans chacune de ces sphères pour le développement de chacune d elles.

Prendre les devants

Ne pas prêter attention à sa voix intérieure, à ses ressentis, à ses émotions peut nuire à la relation tant personnelle que professionnelle et avoir des conséquences sur l’entreprise au niveau de sa performance ou même de sa viabilité si l’entreprise familiale est une TPE.

La mise en place d’une charte de famille vient aborder ce point : comment allons-nous traiter un différend quand il survient ? Y réfléchir « à froid » est un début de résolution pour demain. La réalité amènera la résolution du conflit peut-être autrement et en même temps peu importe le chemin car c’est le résultat qui importe.

Ainsi quelles sont les règles que vous avez posées pour travailler en famille, distinguer les rôles ? Parvenez-vous à distinguer vos différents rôles et les incarner dans votre quotidien ? Où sont les frontières de chacun de vos rôles ? Et votre communication est-elle factuelle ? Parvenez-vous à dire ce que vous pensez, ressentez de façon assertive ? Quelle place laissez vous à vos émotions authentiques dans la relation ? Le conflit est résolu, quels sont les enseignements que vous en retenez et transmettez ; et de quelle façon le faites vous ?

Ces éléments sont pour moi fondamentaux dans notre relation à l’autre est d’autant plus vrai dans les TPE/PME familiales où les moments se confondent, s’entremêlent.

Veiller à la qualité de la relation, c’est veiller à la pérennité de votre entreprise.

Souvent, la logique familiale l’emporte sur la logique managériale et met en péril l’entreprise.
J’ai écrit cet article car cette année je suis beaucoup sollicitée sur cette thématique de la gestion des conflits et de l’intelligence émotionnelle en formation comme un coaching individuel ou de binôme.

Prendre les devants de telles situations amène sérénité, joie, satisfaction de gagner à deux et c’est bien mieux que seul ou aucun !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *