Transmettre, un acte humain avant tout

Transmettre, un acte courant et naturel

Dès notre plus jeune âge nous transmettons, c’est à dire nous faisons passer un message à notre environnement, le plus souvent à nos parents, par nos cris, nos pleurs et nos sourires.

Puis, nous poursuivons nos apprentissages, forts de ce que nos parents nous transmettent de leur vision de l’éducation et de leurs valeurs ; quant à eux, les maîtres et maîtresses, puis les professeurs nous transmettent leurs savoirs.

Armés de tous ces bagages, nous construisons nos vies et nous transmettons ce que nous avons appris dont nos émotions et nos savoirs.

Et en même temps, les transmissions reçues, nous l’avons modelée avec qui nous sommes et avec l’environnement dans lequel nous sommes.

Transmettons-nous 100 % de ce qui nous a été transmis ? Vraisemblablement pas.

Nous faisons des choix, nos choix. Et nous poursuivons notre route en continuant d’apprendre et de transmettre.

La transmission est apprentissage et donc bien un acte de la vie courante qui se fait naturellement.

 

Transmettre, un processus émotionnel

Nous transmettons avec notre cœur ; il s’agit réellement d’un processus émotionnel.

C’est une partie de nous que nous donnons à l’autre. C’est une partie de nous que nous lui dévoilons. Cela revient à accepter sa fragilité, à reconnaitre ses forces et ses talents.

Nous sommes humains. Les robots, eux, transmettent des informations sans émotions. Nous, nous sommes des êtres émotionnels. Cela n’est pas une tare mais bien une force, car nos émotions nous parlent et parlent de nous.  Sachons les écouter, les décoder et les utiliser à notre profit et à celui de notre interlocuteur.

Ainsi, lorsque la transmission est vécue de manière authentique et incarnée, elle invite alors à un rapport de réciprocité qui n’existe que si nous sommes réellement à l’écoute et ouvert à l’autre.

Et transmettre son entreprise alors ?

Il s’agit en effet d’un acte de gestion courante.

Très souvent d’ailleurs, ce processus est très bien structuré sur les volets fiscaux, comptables et juridiques.

Oui mais voilà, ici les émotions s’en mêlent et ici plus qu’ailleurs.

Pourquoi me demanderiez vous ?

Transmettre son entreprise est un acte engageant, car vous vous engagez à transmettre le fruit de votre travail, chargé de qui vous êtes, de vos valeurs et de votre histoire ; c’est un peu vous que vous transmettez à travers cette entreprise que vous cédez. Il s’agit bien là aussi d’un processus émotionnel.

Pour bien le vivre, une prise de recul préalable est nécessaire.

Transmettre se prépare

Transmettre se prépare, en commençant par vous préparer, vous, à cette idée et à tout ce qu’elle représente pour vous.

Êtes vous prêt(e) à arrêter ou à changer d’activité ?

Quel est votre projet personnel et/ou professionnel une fois la transmission réalisée ?

Comment allez-vous organiser votre vie en tant que « non chef d’entreprise » ? …

Madame, Monsieur le/la dirigeant, quel rapport humain avez-vous avec votre transmission ?

Quels fondamentaux transmettez-vous ? Quelle part de vous-même cédez vous ?

Comment cette transmission vous nourrit-elle, vous fait grandir et donc avancer ?

Et d’ailleurs, êtes-vous sûr(e) de savoir à qui vous voulez transmettre le fruit de vos années d’engagement, de travail et de développement ?

Systemilia vous permettra de trouver vos propres réponses selon les objectifs que vous vous fixez.

Partagez votre expérience, l’espace commentaire ci dessous est à vous.

Vous souhaitez vous préparer votre transmission ? Contactez moi 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *